Moyens de traitement

Les moyens de traitement spécifiques de l’ergothérapeute sont :

Les activités
La relation thérapeutique
Le cadre thérapeutique mis en place

"l’ergothérapie utilise des activités spécifiques, l’adaptation à l’environnement et le conseil de manière ciblée et orientée vers les ressources. Ceci permet au patient d’améliorer sa capacité d’action dans le quotidien, sa participation sociale, sa sensation de qualité de vie et sa satisfaction." DACHS [1]

Les moyens et les techniques de traitement diffèrent selon le domaine d’activités de l’ergothérapeute. Voir Domaines d’activités et Prestations

Les activités
Elles appartiennent à la sphère des loisirs, de la productivité ou des soins personnels. Elles sont adaptées à la problématique de chacun et aux buts du traitement. Dans le domaine de la santé mentale, en fonction des objectifs thérapeutiques, elles peuvent avoir une fonction structurante, revalorisante, expressive, miroir, médiatrice, etc.

JPEG - 149.1 ko

La relation thérapeutique
L’attitude thérapeutique de l’ergothérapeute est adaptée à chaque instant en fonction de l’état du patient et des buts thérapeutiques à atteindre. Celle-ci peut être plus ou moins cadrante, encourageante, rassurante, mais toujours empathique. La qualité de la relation dépend de l’alliance thérapeutique avec le patient. L’ergothérapeute utilise les activités ou parfois l’animal comme médiateur à la relation.

Le cadre
Il désigne le lieu du traitement, la fréquence des séances et leur durée. Il peut être plus ou moins strict en fonction des buts thérapeutiques à atteindre et est adapté à chaque patient. Il mentionne également s’il s’agit d’un traitement en individuel, semi-individuel ou en groupe. Le cadre détermine l’organisation de la séance (par exemple si une pause est prévue). L’ergothérapeute détermine ses préférences dans le choix des moyens de traitement, l’ordre dans lequel il prévoit de les aborder et en fait part au patient. Le cadre comprend aussi les règles du cabinet. Le cadre peut être amené à être modifié en fonction de la progression du patient et tout changement dans le programme de traitement lui est transmis.

Notes:

[1Projet européen de développement de l’ergothérapie